Le Jeûne Intermittent

Pour Rappel : Un jeûne consiste à effectuer une restriction calorique complête durant une certaine periode. En gros, on s'arrête temporairement de manger, seule l'eau est permise, on appelle aussi cela un jeûne hydrique (à l'eau).

 

Cependant, aujourd'hui nous allons parler du jeûne intermittent.

 

Cela correspond à un jeûne  " à moitié ".

Au lieu, d'enchaîner des journées entières sans manger, on alterne des périodes de jeûne avec des périodes de prise alimentaires normales au cours des 24h.

( Effectivement lors de la période alimentaire, le quota calorique ne doit pas baisser. )

On ne saute pas un repas, on déplace son apport calorique !

 

Je tiens aussi à rappeler que ce n'est pas un Régime !!!

 

Je m'explique : on va découper sa journée en deux parties selon un rapport

16:8 / 17:7 / 18:6 / ...

-> Plus la période de jeûne est prolongée, plus le jeûne sera efficace.

Donc par exemple, on va arrêter de manger à 20h le soir, et on ne mangera qu'à partir de 12h le lendemain.

 

Une cure difficile ? :

 

C'est une version simplifiée du jeûne traditionnel, cependant il ne s'agira pas forcement d'une balade de santé pour tout le monde.

 

Le plus gros défi : ne pas manger le matin ! (ou en fin de journée, c'est possible aussi !!)

 

Après s'être réveillé, on se retrouve souvent avec le ventre douloureux qui grogne (que l'on associe à la faim). Alors qu'en réalité, il s'agit d'un signal naturel du corps qui montre que le système digestif est en pleine purge.

Le jeûne intermittent est là pour s'occuper de l'intérieur du corps.

(Si on a mal, c'est bon signe. Cela signifie que le corps a du pain sur la planche !)

 

Heureusement, au bout de quelques temps de pratique, les grognements du ventre cesseront complétement le matin et l'on pourra se passer de nourriture sans difficulté.

 

gallery/jeûne intermittent
gallery/jeûne intermittent(1)
gallery/jeûne intermittent(2)
gallery/jeûne intermittent(3)

Le déjeuner (Dé-jeuner qui signifie littéralement  "arrêter de jeûner " ) est traditionnellement pris autour de midi.

Il représenterai le moment idéal pour faire son premier repas de la journée.

 

Le petit déjeuner est apparu plus tard, et est vite devenu le repas le plus important (culturellement) alors que (physiologiquement) ce repas n'a pas de sens, surtout si c'est viennoiserie et sucrerie.

-> ceci est du à l'essor de l'industrie moderne, du radio réveil et du travail tôt le matin.

-> instauré pour donner l'energie et la stimulation nécessaire au travail productif.

 

Le jeûne reproduit la façon dont nos ancêtres se nourrissaient (surtout au paléolithique), ils devaient chercher la nourriture dans leur environnement avant de pouvoir manger.

 

La pratique du jeûne serait l'une des multiples thérapies qui soient pour prévenir un très grand nombre de pathologies et devrait faire partie des habitudes.

 

Chose importante : Lorsque l'on jeûne, le corps se met en  mode nettoyage systématiquement. (système de purge)

Jeûne = Bouton ON

-> homéostasie

 

gallery/20190712_115157_0000
gallery/bouton on

L'homéostasie :

 

" tout système laissé à lui-même en l'absence de pertubations exterieures revient spontanément au bout d'un certain temps à son état d'équilibre (qui est un état de pleine santé, de joie, et d'abondance si on revient à l'humain), ceci au travers de multiples processus régulateurs. "

 

En clair : lorsque le corps n'est plus en digestion constante, il devient capable de mobiliser son énergie vitale pour activer les capacités d'autoguérison nécessaire à son nettoyage.

=> trop manger fatigue et empêche l'autoguérison de notre corps

=> pompe énormément d'énergie nerveuse à notre corps et notre système immunitaire est constamment sur la défensive.

 

La digestion = 50 % de nos ressources nerveuses, certains aliments demandent plusieurs heures pour être intégralement digérés.

=> d'où la fatigue après un gros repas

 

Les différentes Méthodes

Si vous souhaitez démarrer un jeûne intermittent, il faudra que vous soyez bien informé et qu'un bilan régulier soit réalisé avec votre médecin.

Tout d'abord, il vous faudra choisir votre méthode.

 

Après, il faudra choisir le nombre de jours sur lequel vous souhaitez faire ce jeûne.

(Le plus efficace est sur 7 jours avant d'observer les 1er résultats.)

Vous pouvez le pratiquer sur quelques jours, tout les jours ou par cure ponctuelle d'une ou plusieurs semaines (le plus souvent au changement de saison.)

 

Enfin, il vous faudra organiser vos repas, vous devez manger comme vous le souhaitez et surtout à votre faim (total calorique et pas moins).

Il vous faudra juste faire attention aux aliments trop lourds à digerer comme les produits gras, céréaliers, ou laitiers lors du premier repas de la journée.

 

Cependant, il faut que vous conserviez un maximun de votre apport énergétique autour de votre activité.

=> le jeûne s'adapte en fonction.

 

Et pendant la phase de jeûne, pensez à boire suffisamment d'eau (infusin comprise).

Mais attention les jus, kéfir, potage ou soupe ne sont pas admis.

C'est la méthode la plus utilisée, elle est le plus souvent fait sans le petit déjeuner. On ne peut manger qu'entre 12h et 20h. Tout le reste est en jeûne. Ce qui est le plus simple car nous dormons une bonne partie de ces 16h.

( peut être possible en fin de journée sans le repas du soir.)

C'est la méthode qui consiste à manger cinq jours normalement et pendant deux jours manger avec seulement 500 à 600 Kcal (petit repas)

Variante = eat-stop-eat (plus dur car pas de petit repas sur les deux jours = jeûne complet)

C'est la méthode de jeûne alterné,

un jour oui, un jour non.

C'est la méthode la plus compliquée car vous pouvez manger que jusqu'à 8h, et plus rien dans la journée, tout les jours.

Mais elle peut être utilisé par les personnes qui travaillent de nuit ou qui ont des horaires décalés.

Les bienfaits :

 

Il y a des nombreux effets bénéfiques à la pratique du jeûne intermittent :

 

Le tout premier est

qu'il permet de purifier la globalité du corps et d'améliorer l'ensemble de ses fonctions.

 

Cela est possible car :

- l'hormone de croissance (HGH) est régulée -> ce qui a un effet sur la perte de gras et de la prise musculaire.

- L'insuline est régulée elle aussi (lorsque nous mangeons régulièrement plusieurs repas, notre corps est toujours en digestion, l'insuline monte alors en flèche) -> cela a donc aussi des conséquences sur la perte de gras.

- cela lutte contre le stress oxydatif des cellules -> permet la réparation et limite le vieillissement des cellules grâce à l'évacuation des cochonneries stockées dans le corps.

 

Mais aussi, les effets bénéfiques sont :

 

- la régulation du poids et de la satiété (faim)

- la diminution de l'inflammation

- la reduction des risques de diabète

- la baisse des risques cardio-vasculaire

- la reduction de l'obésité

- l'amélioration des fonctions cognitives.

- un effet sur le taux de mauvais cholestérol dans le sang.

 

 

Les dangers :

 

Cependant, il faut tout de même faire attention car le jeûne intermittent a deux gros dangers.

 

1) Les carences :

Très souvent lorsque l'on parle de jeûne intermittent, la plupart des gens pensent que l'on supprime le petit déjeuner (et donc que l'on diminue notre apport calorique)

Alors que pas du tout, l'apport est simplement déplacer.

Si le jeûne est mal fait, avec cette diminution de Kcal, on peut basculer dans

un énorme déficit = sous-nutrition !! -> DANGER

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2) Tomber dans la "mal-bouffe" :

Car dans ces moments là, si l'on tombe dans le danger numéro 1, on peut basculer dans le 2ème danger par faim extrême, par compulsivité, frustration ou tout simplement par négligence.

 

/!\ il faut donc manger des choses saines au maximun sur les repas et

garder son apport calorique sur les 8h de créneau disponible.

 

 

 

 

Merci d'avoir lu cet article, n'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez

un article sur un sujet particulier !!!

 

 

 

NB : Pour les femmes, si l'on fait mal le jeûne intermittent et que l'on tombe dans le danger numéro 1, le corps va se venger

-> les hormones sont déréglées et donc il pourra y avoir des dysménorrhées (règles douloureuses) jusqu'à 3 cycles menstruelles.

Mais /!\ cela est identique dans tout les régimes